On vient d'coffrer Arton avec la prière des Cent Quatre

Faits divers

Scandale de Panama

Paris - Paris


  • Présentation
    • Auteur : Non renseigné
    • Editeur :
      • Nom : Imp. Vivant
      • Adresse :
      • Commune : Bruxelles (B)
    • Localisation : Coll. J.F. « Maxou » HEINTZEN
    • Timbre : La digue digue don
    • Nombre de couplets : 8
    • Refrain : Non
    • Date : 1895
    • Commentaires :

      Arton arrêté à Londres en 1895.

    • Lien : https://complaintes.criminocorpus.org/media/img/2017/10/30/CC0684.jpg
    • Etat : intégrale

  • Faits divers
    • Scandale de Panama

      • Date : 1889
      • Résumé : Le scandale de Panama est une affaire de corruption liée au percement du canal de Panama, qui éclaboussa plusieurs hommes politiques et industriels français durant la Troisième République et ruina des centaines de milliers d'épargnants, en pleine expansion internationale de la Bourse de Paris. Le scandale était lié aux difficultés de financement de la Compagnie universelle du canal interocéanique de Panama, la société créée par Ferdinand de Lesseps pour réunir les fonds nécessaires et mener à bien le projet. Alors que le chantier se révéla plus onéreux que prévu, Lesseps dut lancer une souscription publique. Une partie de ces fonds fut utilisée par le financier Jacques de Reinach pour soudoyer des journalistes et obtenir illégalement le soutien de personnalités politiques. Après la mise en liquidation judiciaire de la compagnie, qui ruina les souscripteurs, le baron de Reinach fut retrouvé mort tandis que plusieurs hommes politiques étaient accusés de corruption. Le scandale éclata alors au grand jour.
      • Lien résumé : https://fr.wikipedia.org/wiki/Scandale_de_Panama
      • Département : Paris
      • Commune : Paris
      • Adresse : 20 rue Murillo
      • Type : Escroquerie
      • Genre : homme(s)
  • Timbre
    • Titre : La digue digue don
    • Origine : Théâtre de la Foire
    • Date : N/A
    • Type : Chanson sans refrain
    • Equivalences : "La digue digue don" : chanson-type 11816 de Patrice Coirault "La fille d'un capitaine et sa fontaine bordée de laine". Il donne comme titre d'une référence ancienne (Ballard 1698) : "La belle diguedi" ; au Théâtre de la Foire 1724, c'est "Ma belle diguedon". Les chansons sur ce timbre, fin XIXe et début XXe, l'appellent soit "La digue digue don", soit "La diguedondaine". Salabert, dans son catalogue de "Vieilles chansons de France" 1937, l'appelle "Aux oiseaux". [Informations données par Catherine Perrier - Merci à elle]
    • Voir le timbre
  • Autres Complaintes liées à ce fait divers
  • Fichiers