Histoire d’un traître. La complainte de l’Ile du Diable

Faits divers

Affaire Dreyfus

Paris - Paris


  • Présentation
    • Auteur : Non renseigné
    • Editeur :
      • Nom : Imp. Millot
      • Adresse : 142, rue Montmartre
      • Commune : Paris
    • Localisation : Coll. J.F. "Maxou" HEINTZEN ; BNF, Estampes et photographie, QB-1(1894)-FOL (Millot) ; Musée de Bretagne, 980.0051.3
    • Timbre : Fualdès
    • Nombre de couplets : 16
    • Refrain : Non
    • Date : 1898
    • Commentaires :

      Un recto au format 37,5 x 27,5. Il en existe deux versions : une imprimée par Millot, une par Hayard.
      Vendue 10 centimes dans les deux éditions et précédée de 16 vignettes qui « racontent » l’affaire. Il existe pour l’impression Millot, une version en monochromie (noir) et une version en couleurs.
      Notons qu’il paraîtra une nouvelle édition de ces vignettes, sans la chanson et dans un format inférieur, à la fin de 1904, éditée par l’imprimerie spéciale de la Libre Parole. Les quatre dernières vignettes en sont modifiées pour faire écho à l’actualité.

    • Lien : https://complaintes.criminocorpus.org/media/img/2019/03/01/CC1000.jpg
    • Etat : intégrale

  • Faits divers
    • Affaire Dreyfus

      • Date : 1894
      • Résumé : En septembre 1894, parvient à l’État-major de l’armée un papier issu de l’ambassade d’Allemagne indiquant la présence d’un traître dans l’armée. Sans preuve, le capitaine stagiaire Alfred Dreyfus est arrêté, condamné et déporté sur l’île du Diable dont il reviendra, après la mobilisation de nombreux citoyens (écrivains, savants, politiques, journalistes et anonymes), en 1899, pour être à nouveau jugé à Rennes. Une nouvelle fois condamné, Dreyfus est gracié par le président Loubet. Après une longue enquête qu’il mène personnellement, Dreyfus est finalement réhabilité en juillet 1906. Son affaire, « l’Affaire », sera pendant 12 ans, et tout particulièrement pendant les années 1898-1899, sera marquée par l’affrontement entre la France des droits de l’homme et celle de la raison d’État et viendra se compliquer de nombreuses affaires judiciaires connexes : procès Esterhazy, procès Zola (voir à ce nom), procès Picquart, procès Henry contre Reinach, procès des Ligues, procès de la Haute Cour, procès Picquart contre L’Écho de Paris, procès Valcarlos contre Rochefort, etc. [Dans le cas de cette affaire, la notion de complainte devient plus floue, car nombre de textes antisémites utilisent Dreyfus comme exemple, plutôt qu'ils ne racontent ladite affaire. Le choix a été fait de s'en tenir à des textes narratifs avec exorde et morale autant que possible]
      • Lien résumé : https://affaire-dreyfus.com/
      • Département : Paris
      • Commune : Paris
      • Adresse : 10-14, rue Saint-Dominique
      • Type : Crime politique
      • Genre : mixte
  • Timbre
    • Titre : Fualdès
    • Origine : N/A
    • Date : N/A
    • Type : complainte
    • Equivalences : on cite aussi 'La Rosière' comme mélodie alternative. Ou 'Le crime de la place Maubert', qui utilise Fualdès. Jean Etchepare évoque "l'air des causes célèbres".
    • Voir le timbre
  • Autres Complaintes liées à ce fait divers
  • Fichiers